post-title Stress et souffrance au travail, comment améliorer bien-être au travail et santé de vos équipes

Stress et souffrance au travail, comment améliorer bien-être au travail et santé de vos équipes

Stress et souffrance au travail, comment améliorer bien-être au travail et santé de vos équipes

Stress et souffrance au travail, comment améliorer bien-être au travail et santé de vos équipes

Comment améliorer la santé et le bien-être au travail de vos équipes alors que dans le même temps votre environnement interne et externe vous demande de construire une entreprise performante ?

Qu’est-ce qu’une entreprise performante ?

Être performant de nos jours enclenche une machinerie complexe. Il convient en effet de concilier plusieurs exigences et je n’en prendrai que trois : l’exigence financière, elle est prépondérante, l’exigence d’être lean, parfois en dépit du bon sens, l’exigence des marchés et des clients, le classique prix-délai-qualité.

Et le facteur humain dans tout cela ?

Chez Emoveo, nous ne le considérons comme une exigence, mais comme un facteur central et déterminant d’une entreprise performante.

Finalement, de quoi ont besoin nos équipes ? Elles ont besoin de valeurs fortes, il faut redonner du sens à leur travail, d’un fil directeur clair et positif, pour adhérer, d’objectifs qui les font travailler dans une optique d’entraide.

Elles ont aussi besoin de savoir comment se positionner par rapport aux autres personnes ou fonctions dans l’entreprise.

Enfin, il faut leur donner le droit de chercher, tester, construire ensemble afin de trouver la bonne solution. Dans les projets de lean que nous menons, nous avons identifié un point d’appui à tout cela ; nous l’appelons la synchronisation.

Se synchroniser avec d’autres est une direction de travail positif. La synchronisation met en avant un concept fort de collaboration, d’objectifs communs, et non de rivalité entre plusieurs fonctions. Pour se synchroniser, il faut se comprendre et s’entraider.

Pour progresser, il faut se synchroniser au maillon le plus contraint, s’accorder sur un rythme commun, accepter l’interdépendance, informer par anticipation. C’est un axe d’amélioration continu. En définitive, personne n’est plus expert que l’autre.