post-title Europe : 5 choses à savoir quand on est entrepreneur

Europe : 5 choses à savoir quand on est entrepreneur

Europe : 5 choses à savoir quand on est entrepreneur

Europe : 5 choses à savoir quand on est entrepreneur

Trop souvent considérée comme peu propice à la création d’entreprises, l’Europe dispose pourtant de nombreux atouts pour se lancer dans l’aventure entrepreneuriale.

Voici cinq conseils pour aborder au mieux le marché européen

L’Union Européenne constitue le plus grand marché mondial où circulent librement marchandises, services et capitaux.

Saviez-vous que 60 % des exportations françaises se font avec des pays de l’Union Européenne ? Pour faciliter les démarches à l’export, il existe le marquage CE, des labels et des certifications, et bien sûr l’Euro.

L’innovation est souvent une condition de réussite pour les entreprises sur le marché unique. Le programment européen Horizon 2020 offre des subventions très attractives aux PME innovantes.

La France en est le troisième pays bénéficiaire, avec plus de 2,5 milliards de subventions mobilisées. En tout, cela concerne plus de 5000 organisations en France. L’Union Européenne facilite la protection de la propriété intellectuelle grâce aux brevets européens.

Vous pouvez vous rendre sur la plateforme « European IPR desk » pour bénéficier de conseils gratuits. De nombreux dispositifs de soutien existent pour aider les entreprises européennes.

Le plan d’investissement pour l’Europe, appelé aussi Plan Juncker, a déjà permis à 75 000 PME françaises de bénéficier de financements depuis 2015.

Par exemple, l’Union européenne et Bpifrance mobilisent ensemble près de 5 milliards d’euros pour faciliter le financement de projets d’entreprises françaises et les accompagner. Consultez le portail en ligne « L’Europe est à vous » pour découvrir l’ensemble des solutions de financements européens pour les entreprises.

Donner une dimension européenne à son entreprise ne s’improvise pas. Des outils existent pour accompagner les entreprises dans leurs démarches administratives et commerciales.

Par exemple le réseau Entreprise Europe : ce sont plus de 3000 experts en région à votre disposition pour vous aider à exporter et à innover en Europe. Des points de contacts naissent nationaux existent aussi pour vous conseiller sur le financement du programme d’innovation Horizon 2020.

En cas de problème, la plateforme Solvit vous aidera à clarifier la situation et à trouver une solution rapidement dans le pays concerné. L’Union Européenne, c’est surtout un espace où les travailleurs peuvent circuler librement. 8 millions d’Européens travaillent actuellement dans un autre état membre que leur pays d’origine.

Cette mobilité européenne est favorisée par l’harmonisation des diplômes européens, l’aide à la recherche d’emploi via la plateforme européenne Eures et le programme Erasmus pour jeunes entrepreneurs qui a déjà permis à 6 300 jeunes entrepreneurs de se former depuis 2009.

Alors les entrepreneurs, on n’est pas bien en France et en Europe ?